Coma idyllique

Publié le par Endive

On a passé la nuit à noyer notre chagrin dans l’alcôve.

Publié dans Pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PP 24/05/2007 15:17

Levons nos vers à ces tangages de sommier
Il y a mieux à faire au lit qu'y sommeiller
^^

:0038: Maître Po 11/05/2007 09:09

D'ailleurs, Musset n'a-t-il pas fait précéder son fameux "Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse", d'un "Aimer est le grand point, qu'importe la maîtresse" ?

dizzie 11/05/2007 07:24

celle-là est forte. Impossible de trouver une répartie qui en vaut la chandelle

Sister of Night 11/05/2007 01:36

Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait "lit-vresse"

chriscraft_ 10/05/2007 23:51

lollllllllllllllll